Légendes et patrimoine sur les chemins de Saint-Jacques


Conférence d’Olivier Cébe organisée par l’association “les amis et pèlerins du Westhoek vers Saint-Jacques de Compostelle” —en partenariat avec la Communauté de communes des Hauts de Flandre—, au Musée du Mont de Piété à Bergues, le vendredi 23 novembre.

La vue cavalière de Bergues au XVIIe siècle aurait été fidèle à ce que les remparts et la célèbre tour du beffroi dessinent encore aujourd’hui. Un portrait de la ville familier en Flandres qui attise la curiosité tant il a fière allure. Ici s’inscrit une association jacquaire particulièrement dynamique —l’Association Les amis et pèlerins du Westhoek vers Saint-Jacques de Compostelle— dont le grand mérite est de cultiver la voie côtière de la Mer du Nord.

Une suggestion puissante que cette vision de Compostelle depuis le Nord qui restitue la dimension du “Camino” dans l’Europe toute entière.

Car l’immensité du réseau des chemins de Saint Jacques évoque un espace à la dimension du Vieux Continent pour des foules aspirées au fil des siècles vers la “Fin des Terres” en Galice.

De telles routes suscitèrent l’émergence de mythes enfouis pourtant au plus profond de notre mémoire collective et favorisèrent leur enrichissement permanent grâce à l’imagination humaine qui les démultiplia en légendes hautes en couleurs. De même, ces voies ont été – et sont toujours, certainement – des vecteurs de création artistique que ce soit pour les architectes et “imagiers” du Moyen-Age ou les cinéastes du XXe siècle.

En savoir plus sur les Amis et pèlerins du Westhoek vers Saint Jacques de Compostelle et les suivre sur Facebook.

❖  ❖  ❖