L’église de La Gardelle à Villeneuve-sur-Vère


Autour de la place de Villeneuve, probable ancien « champ de foire », s’alignent des façades soigneusement réhabilitées, certaines labellisées par la Fondation du Patrimoine. À l’invitation des routes qui y convergent, on peut s’en évader vers des hameaux scellés fréquemment par d’étonnantes églises au patrimoine attachant, parfois surprenant.

Ainsi sur la route qui relie Cordes à Albi l’église de La Gardelle dont l’abside menaçait de s’effondrer. Nicolas Greshny, peintre d’icônes et fresquiste originaire d’Estonie, recouvrit les murs de peintures dans lesquelles les familles de Villeneuve-sur-Vère reconnaissent des visages connus.

Un sauvetage émérite de cet édifice et sa décoration grâce à une souscription lancée par la Commune.

Nicolas Greshny avait plaisir à s’arrêter dans notre maison de Ferrières au cours de ses balades dans le Tarn, et il aimait alors évoquer son appartenance à la culture orthodoxe qui fut un motif essentiel de son œuvre.

O.C.

Pour en savoir plus : Fondation du patrimoine.

❖  ❖  ❖